Présentation

L’année 2017 marque le 60e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la France et la Malaisie

Relations politiques

Si les premiers souvenirs marquants d’une présence française dans les États malais appartiennent à l’époque du protectorat britannique (le roman « Malaisie » du planteur Henri Fauconnier obtient le prix Goncourt en 1930), la France a le privilège de compter parmi la vingtaine de pays qui, dès 1957, ont fait le geste d’ouvrir une ambassade à Kuala Lumpur. Depuis plus d’un demi-siècle, les deux nations se sont attachées à poursuivre le renforcement de relations qui, en dépit de la distance qui les sépare, ont toujours été amicales. C’est le message que le Président de la République Mr. François Hollande est venu rappeler à l’occasion de sa visite d’État en Malaisie les 27 et 28 mars 2017.

JPEG

Développer les coopérations
L’ambassade de France en Malaisie travaille à développer les coopérations dans des secteurs qui ne cessent de s’enrichir : défense, commerce et industrie, enseignement supérieur sont aujourd’hui les plus visibles.

Diversifier les contacts
Les autorités des deux pays s’emploient à cet égard à diversifier et à densifier leurs contacts, à tous les échelons de responsabilité. La Malaisie appartient au Mouvement des Non-alignés, à l’Organisation de la Conférence islamique ainsi qu’au Commonwealth. C’est un pays dont la voix compte dans les enceintes internationales, sur des questions auxquelles la France est elle aussi attachée, telles celles qui touchent à l’environnement.

Un partenaire-clé de la France
Membre fondateur de l’ASEAN, la Malaisie est un partenaire-clé de la France en Asie du Sud-est. Elle y apparaît comme un acteur essentiel, à travers son engagement en faveur de la construction régionale. Le gouvernement français a toujours apprécié l’engagement malaisien dans l’ASEAN et en Asie-Pacifique, pour la contribution qu’il apporte, au-delà de la région, à la stabilité et au développement en Asie-Pacifique.

Perspectives économiques

Dotée d’une des économies émergentes les plus matures et diversifiées, en situation de quasi plein emploi, la Malaisie, qui a enregistré une croissance annuelle moyenne de +5,8% entre 2010 et 2014, subit depuis la fin 2014 les conséquences de plusieurs chocs externes : chute des prix du pétrole et de l’huile de palme, ralentissement économique de la Chine (son 1er partenaire commercial), forte dépréciation de la devise nationale (ringgit) par rapport au dollar américain.

Malgré cet environnement moins favorable, l’économie malaisienne démontre une bonne résilience (croissance de +5% en 2015, +4,3% en 2016 et estimation de +4,5% en 2017), grâce à la consommation et à l’investissement, soutenu notamment par les mesures d’appui aux infrastructures d’intérêt général.

Le 11ème plan quinquennal (2016-2020) vise en effet un accroissement des investissements publics à hauteur de +70 Mds USD, concentrés sur les transports urbains, l’aéronautique et les PME. Cela s’inscrit toutefois dans un contexte d’endettement élevé de l’Etat et des acteurs privés, notamment les ménages (dette cumulée proche de 90% du PIB). Aussi, les agences de notation maintiennent la Malaisie au niveau "investment grade" mais ont mis le pays « sous surveillance ».

Coopération de défense

S’appuyant en particulier sur l’accord intergouvernemental signé en 1993, notre coopération dans le domaine de la défense repose sur trois piliers : dialogue stratégique, coopération militaire et coopération armement.

Des rencontres fréquentes entre hautes autorités, l’organisation de séminaires de réflexion et de visites croisées d’échange d’expertises, permettent d’alimenter la relation bilatérale de défense. La présence permanente des forces armées françaises dans les bases françaises de l’océan indien et de l’océan pacifique favorise la tenue régulière d’entraînements conjoints et le développement d’une interopérabilité opérationnelle. Par exemple, les forces armées françaises et malaisiennes renforcent, au travers d’exercices, leur aptitude à œuvrer ensemble dans le cadre d’opérations humanitaires.

La relation bilatérale de défense comprend également la coopération entre les entreprises de défense françaises et malaisiennes. Encouragée et soutenue par les gouvernements respectifs, cette coopération industrielle a pour objectif de répondre aux aspirations légitimes d’indépendance technologique de la Malaisie dans un contexte où le pays ambitionne d’accéder au statut de pays développé et à hauts revenus en 2020.

Les programmes stratégiques d’acquisition d’équipements de défense de la Malaisie auprès de la France s’accompagnent ainsi d’une politique partagée volontariste de développement de partenariats au niveau des grands groupes industriels comme des petites et moyennes entreprises. L’acquisition de sous-marins, d’hélicoptères, d’avions de transport, d’équipements ou de savoir-faire de haute technologie et technicité, s’inscrit dans cette logique durable de coopération, souvent soutenue par la communauté d’emploi au sein des forces armées des deux pays.

Culture, sciences et éducation

Les échanges éducatifs, scientifiques et culturels entre la France et la Malaisie se sont rapidement développés ces dernières années, notamment dans le domaine universitaire : formation pré-universitaire, transferts de diplômes, masters et doctorats. La mise en place de plusieurs programmes importants, notamment pour la formation d’ingénieurs, a permis d’accroître le nombre d’étudiants malaisiens en France. Plus d’un millier y suivent actuellement un cursus. Dans l’autre sens, une centaine de jeunes français viennent étudier en Malaisie chaque année.

Pays émergent dont l’ambition est de devenir une plate-forme éducative régionale, la Malaisie a fait de l’éducation une priorité nationale. Une structure mixte, le Centre universitaire franco-malaisien (CUFM), créé en 2006, renforce les échanges entre les universités des deux pays et promeut l’offre française de formation supérieure en liaison avec l’agence Campus France. Ces coopérations s’appuient sur l’apprentissage de la langue française dans une cinquantaine de lycées, dans un certain nombre d’universités et dans les Alliances françaises de Kuala Lumpur et de Penang. Dans le cadre de la promotion de la culture française, l’Ambassade de France organise, avec ses partenaires malaisiens, de nombreux évènements : expositions, concerts, spectacles et projections de films. La manifestation la plus importante est le French Art & Film Festival, printemps culturel français en Malaisie.

PNG

Dernière modification : 16/05/2017

Haut de page