Permis de conduire

1) Conduire en Malaisie

a) Je fais du tourisme en Malaisie
Les Français de passage peuvent conduire en Malaisie avec un permis de conduire international. Il doit obligatoirement être présenté avec le permis original français. Les deux permis doivent être en cours de validité.

b) Je réside en Malaisie

Depuis le 24/09/2018, il n’est plus possible d’échanger un permis étranger pour un permis malaisien.
Les Français résidents en Malaisie peuvent circuler avec leur permis français en cours de validité, accompagné d’une traduction (en anglais) effectuée par un traducteur agrée par l’ambassade de France, puis légalisée par l’ambassade de France.

Le permis de conduire international est également reconnu par les autorités malaisiennes à condition d’être présenté avec le permis original français. Les deux permis doivent être en cours de validité.

Les Français résidents peuvent également passer le permis de conduire malaisien (pour plus d’information : consulter le site du Ministère des transports (JPJ)).

En Malaisie, les permis voiture et motocyclette sont différents. Aussi si vous désirez conduire une petite moto avec votre permis voiture, votre permis malaisien ne vous en donnera la possibilité que si celle-ci est inscrite sur votre permis français.

2) Obtenir un permis de conduire international

La demande de permis international s’effectue en ligne. Elle n’est possible que pour les Français résidents en France.

3) Que faire en cas de perte ou de vol du permis de conduire français ?

Avant tout, vous devez faire une déclaration auprès des autorités locales.

La délivrance d’un nouveau permis de conduire dépendra de votre résidence normale. Selon la règlementation en vigueur, la résidence normale se définit comme « le pays où une personne demeure au moins 185 jours par année civile, du fait d’attaches personnelles ou professionnelles » et ne s’aligne pas nécessairement sur la domiciliation en France.

a) Je fais du tourisme en Malaisie

Vous devez
- déclarer la perte ou le vol auprès des autorités de police locales.
- vous rendre au consulat, avec cette déclaration, afin de déclarer la perte ou le vol auprès des autorités françaises. Cette déclaration de perte vous permettra de conduire 2 mois en France à dater du jour de la déclaration de perte/vol.
- à votre retour en France, demander un nouveau permis.

b) Je réside en Malaisie depuis moins de 18 mois

Vous devez
- déclarer la perte ou le vol auprès des autorités de police locales.
- vous rendre au consulat, avec cette déclaration, afin de déclarer la perte ou le vol auprès des autorités françaises.
- solliciter le renouvellement ou le duplicata de votre permis de conduire au Centre de ressources des échanges de permis de conduire étrangers et des permis internationaux de conduite (Crepic) : cf liste des documents à produire.

c) Je réside en Malaisie depuis plus de 18 mois

Vous ne pouvez plus solliciter le renouvellement ou de duplicata de votre permis français : vous devez obtenir un permis local.

Vous ne pouvez pas obtenir le renouvellement de votre permis français à moins de vous réinstaller en France.

Depuis la fin des échanges de permis, en cas de perte du permis de conduire français et / ou Malaisien, vous serez amené à repasser le permis malaisien.

d) Cas particuliers (depuis le 1er juillet 2016)

1) les étudiants
2) les stagiaires
3) les titulaires de titres de séjour spéciaux
4) les usagers en mission à durée déterminée
5) les usagers qui s’installent à l’étranger et qui ont quitté la France depuis moins de 6 mois

Ces usagers sont appelés à résider durablement (plus de 3 mois) à l’étranger, mais ne sont généralement pas considérés comme résidents par les autorités locales et ont donc besoin de leur permis français pour conduire.

  • Dès lors qu’ils justifient leur situation, ces usagers sont réputés résider en France. En cas de perte ou de vol, ils peuvent s’adresser au Crepic pour demander le renouvellement ou un duplicata de leur permis de conduire, uniquement par courrier.

4) Obtenir un RIR - relevé d’identité restreint

Pour faciliter l’échange de votre permis de conduire français contre le permis de conduire local, les autorités malaisiennes peuvent vous demander un document attestant de la validité de votre titre et des droits à conduire qui s’y trouvent attachés, le relevé d’information restreint (RIR).

Plaquette explicative :

PDF - 584 ko
(PDF - 584 ko)

Formulaire :

Word - 53.1 ko
(Word - 53.1 ko)

Vous devez par la suite adresser votre dossier complet par courrier à la préfecture de délivrance de votre permis, qui vous fera parvenir votre RIR de façon dématérialisée ou par courrier via votre consulat.

5) Échange du permis de conduire malaisien pour un permis de conduire français

L’échange de permis de conduire doit être demandé au cours de la première année de résidence en France.

Lors de la délivrance du permis de conduire français, le titre étranger est conservé par la préfecture ; il ne peut être restitué qu’en échange du titre français.

Le permis malaisien doit :
- être en cours de validité ;
- avoir été obtenu, pour un Français, pendant un séjour de six mois minimum en Malaisie (justificatif de résidence : attestation de résidence ou de changement de résidence) ou, pour un étranger, avant la date d’établissement du titre de séjour français ;
- être accompagné d’une traduction en français faite par un traducteur agréé puis légalisée par l’ambassade.

Les documents suivants sont à obtenir avant votre départ de Malaisie :

  • la traduction du permis de conduire en français faite par un traducteur agréé
  • la légalisation de la signature du traducteur par l’ambassade de France
  • une lettre d’authentification "Confirmation of malaysian driving licence particulars" du JPJ (ministère des transports malaisiens) également traduite et légalisée par l’ambassade de France
  • un certificat de résidence en Malaisie ou un certificat de radiation du Registre des Français établis hors de France ( à télécharger à partir de votre compte service-public.fr)

Pour plus d’informations sur la procédure d’échange de permis : Service-public.fr.

Dernière modification : 15/05/2019

Haut de page